Les équipements du BTP et de l’industrie d’extraction comptent parmi les plus lourds et parfois complexes à maintenir, dans des milieux où la sécurité est une préoccupation maximale. Dans ce sens, intervient la GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) afin d’apporter une réponse rapide aux entreprises des secteurs de l’extraction et de la construction en s’adaptant aux contraintes propres du métier.

GMAO et bâtiments : Quel lien ?

La gamme de solutions GMAO DIMO Maint est spécialement conçue pour permettre aux gestionnaires de bâtiments de :

 

  • Réduire les impacts environnementaux et augmenter les performances environnementales des bâtiments : qualité de l’air, respect des normes de sécurité et réglementations ;
  • Maintenir en condition opérationnelle les équipements, ouvrages et autres installations permettant d’assurer les services aux occupants : électricité, climatisation, chauffage, ascenseurs, alarmes ;
  • Garantir la sécurité des infrastructures et assurer le suivi des contrôles et réglementations ;
  • Coordonner et améliorer les prestations de maintenance dans un esprit de recherche continue de la qualité ;
  • Réduire les coûts de maintenance ;
  • Disposer d’une arborescence complète, précise et évolutive des équipements et de leur localisation sur le ou les sites (distants ou non) ;
  • Recenser et suivre l’ensemble des données administratives, techniques et réglementaires ;
  • Planifier la maintenance préventive pour éviter de perturber le fonctionnement des infrastructures et remettre en cause la qualité du service ;
  • Gérer les contrats des mainteneurs et suivi de leurs interventions ;
  • Améliorer la communication avec les occupants à l’aide d’un portail de saisie et de suivi des demande.

 

Quels sont les avantages de la GMAO

pour le secteur des bâtiments ?

  • Gestion des fiches d’équipements techniques : fichiers associés, plan, photo, plan préventif et réglementaire, traçabilité des interventions, suivi des compteurs, des mesures ;
  • Localisation des équipements par arborescence géographique et fonctionnelle ;
  • Mise en place d’un plan préventif pour l’entretien des équipements de production, des installations techniques et des énergies ;
  • Gestion des interventions internes et externes en lien avec les contrats de services ;
  • Gestion des plannings de techniciens et des conflits liés aux travaux et à la disponibilité du personnel ;
  • Gestion des stocks de pièces de rechanges ;
  • Contenu des opérations par le biais de gammes opératoires ;
  • Interfaces disponibles avec les principales supervisions du marché (PcVue, Topkapi, Wizcon, etc.) ;
  • Suivi des coûts et des budgets.